Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

De cet outil

À propos de la CCE

La Commission de coopération environnementale (CCE) est un organisme intergouvernemental qui soutient l’application du programme environnemental concerté que se sont donné le Canada, le Mexique et les États-Unis afin d’écologiser l’économie nord-américaine, de s’attaquer aux changements climatiques en favorisant une économie à faibles émissions de carbone, et de protéger l’environnement et la santé des citoyens de l’Amérique du Nord. La CCE comprend trois organes : le Conseil, qui représente les gouvernements des trois pays membres, le Comité consultatif public mixte (CCPM), qui formule des avis au Conseil et assure la liaison avec le public, et le Secrétariat, qui apporte son soutien au Conseil et au CCPM et établit des rapports indépendants. La CCE réunit les gouvernements, la société civile et les entreprises afin de trouver des solutions nord-américaines novatrices pour s’attaquer aux enjeux que suscite l’environnement à l’échelle planétaire. Pour en savoir plus : www.cec.org.

La boîte à outils

est destinée aux agriculteurs, aux autres propriétaires fonciers, aux spécialistes du monarque et aux membres de la population qui s’intéressent à la conservation du monarque. On espère que les praticiens et les décideurs l’utiliseront pour déterminer et reproduire les pratiques, programmes et projets reconnus et efficaces en vue de favoriser la conservation du monarque.

Cette boîte à outils inclut les pratiques exemplaires de gestion (PEG) pour la conservation et le rétablissement de l’habitat de reproduction et d’alimentation des monarques en Amérique du Nord; des programmes d’encouragement à la conservation qui s’adressent aux propriétaires fonciers privés; et des projets pilotes pour le rétablissement, la mise en valeur et la gestion de l’habitat de reproduction et de migration du monarque au Canada, au Mexique et aux États-Unis.

Les PEG incluent celles qui sont propres aux monarques, comme la propagation des asclépiades ou la protection de l’habitat de reproduction, mais aussi celles qui offrent un excellent potentiel au chapitre de la protection, de la mise en valeur ou de la restauration de l’habitat du monarque, mais s’inscrivent dans une perspective plus vaste, par exemple la restauration de l’habitat des pollinisateurs ou des prairies à herbes hautes.

Les programmes incitatifs décrits sont offerts à des agriculteurs ou à d’autres propriétaires fonciers privés, sous forme d’allégements fiscaux, d’aide financière directe et d’assistance technique.

Les projets pilotes et les mesures de conservation du monarque sont des projets qui portent spécialement sur le monarque, comme le rétablissement de l’habitat des asclépiades, les webinaires de sensibilisation consacrés au monarque ou les études sur la surveillance des monarques et des asclépiades, mais aussi des projets de plus grande envergure qui touchent indirectement l’habitat des monarques, comme l’évaluation des graines indigènes et l’élaboration de lignes directrices sur la conservation des pollinisateurs à l’intention des gestionnaires de terres.

L’information fournie dans cette boîte à outils a été compilée en 2016 à partir de près de 250 ressources pertinentes dans le cadre du projet Participation des agriculteurs et d’autres propriétaires fonciers au soutien apporté à la conservation du monarque et des pollinisateurs de la Commission de coopération environnementale (CCE).