Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Pratiques exemplaires de gestion

CP42: Pollinator Habitat

Agence des services agricoles du ministère de l’Agriculture des États-Unis

Pays
États-Unis

Région
Plusieurs

Catégorie d’utilisation des terres/de couverture terrestre
Agriculture générale

Type d’organisme
Fédéral

Espèces/habitats ciblés ou associés
Pollinisateurs

Type de publication
Outil d’évaluation, Site Web/portail Web

Langue originale
Anglais

L’initiative CP-42-Pollinator Habitat, financée par le Conservation Reserve Program (CRP, programme de conservation des terres) de la Farm Service Agency (Agence des services agricoles) de l’US Department of Agriculture (USDA, ministère de l’Agriculture), offre un incitatif financier spécifique, qui comprend un paiement incitatif à la signature (SIP) pouvant atteindre 150 $US par tranche de 0,4 hectare (1 acre), un loyer annuel basé sur le taux de location des terres, et un éventuel paiement incitatif au rendement (PIP) pouvant atteindre 40 % des coûts d’installation. Les pratiques recommandées sont la plantation de fleurs sauvages et de légumineuses fourragères déjà utilisées dans les mélanges végétaux du Conservation Reserve Program (CRP, programme de conservation des terres) (incluant CP-2 et CP-4, qui peuvent aussi servir d’habitat sur des terres adjacentes aux terres faisant partie de l’initiative CP-42).

On accorde une importance particulière aux plantes herbacées non graminoïdes indigènes et à la diversité des espèces qui fleurissent tout au long de la saison de croissance, afin de fournir des ressources alimentaires. On recommande de créer des blocs d’habitat totalisant au moins 0,2 hectare (0,5 acre) sur les bandes de terre de la même superficie. On peut découvrir les pratiques exemplaires en consultant les ressources d’assistance technique du NRCS (FSA, 2016). Par exemple, la CP-42 Job Sheet du Minnesota donne des recommandations qu’on peut mettre en œuvre pour promouvoir l’habitat des pollinisateurs et, plus précisément, du monarque, et comprend des listes d’espèces végétales.

Les PEG peuvent porter sur : la plantation ou l’ensemencement; le brûlage dirigé; le pâturage; le fauchage ou la fenaison; la gestion des espèces envahissantes/parasites (NRCS, 2015). Il faut consulter les recommandations propres à une région ou à un État d’intérêt pour cette initiative, si elles sont différentes.

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,