Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Projets pilotes

David Suzuki Foundation Butterflyways Research

Fondation David Suzuki | Université de Guelph

Pays
Canada

Région
Ontario

Type d’organisme
ONG, Université

Espèces/habitats ciblés ou associés
Monarques

Langue originale
Anglais

Depuis septembre 2015, la Fondation David Suzuki s’associe aux chercheurs de l’Université de Guelph afin de trouver les méthodes les plus écologiques et les plus économiques pour rétablir l’habitat du monarque – en donnant des conseils scientifiques aux personnes de plus en plus nombreuses qui cherchent à rétablir une population de pollinisateurs en baisse grâce à la restauration de leur habitat dans des corridors d’infrastructure linéaire comme les voies ferrées, les parcs municipaux et les stations ou les emprises de services publics (Fondation David Suzuki, 2015). Les chercheurs croient que les corridors d’infrastructure linéaire créeront de nombreuses possibilités pour les pollinisateurs.

Ce projet est mené à bien en même temps que les efforts que déploient les autres organisations aux États-Unis afin de créer une voie migratoire des monarques le long de l’autoroute 35 qui relie le Minnesota au Texas. Les corridors d’infrastructure peuvent créer un vaste habitat pour les monarques et les pollinisateurs, et doivent souvent rester inexploités pour des raisons de sécurité ou de réglementation – ce qui crée une excellente occasion d’établir un habitat sur des terres normalement sous-utilisées. Les recherches initiales [pour ce projet] seront effectuées dans trois corridors du sud de l’Ontario, dont : la subdivision Uxbridge du corridor ferroviaire de la ligne GO de Stouffville (service Metrolinx); les terres adjacentes à une station de transformateurs Hydro One à Vaughan; un site de restauration de l’habitat dans le parc de conservation du barrage Milne, dans la ville de Markham (Fondation David Suzuki, 2015).

Mots-clés : , , ,