Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Projets pilotes

Projet de parc national « maison »

Fondation David Suzuki

Pays
Canada

Région
Plusieurs

Type d’organisme
ONG

Langue originale
Anglais

Le Homegrown National Park Project (projet de parc national « maison ») est le fruit d’efforts innovateurs visant à créer le premier corridor vert urbain au monde à l’initiative des citoyens. Ce projet de la Fondation David Suzuki élargit la définition traditionnelle d’espace vert urbain pour y intégrer les espaces privés, publics et institutionnels, et encourager les résidents à ajouter des espaces naturels à des endroits que l’on peut transformer rapidement et à moindre coût — leur jardin, leur balcon, leur toit, leurs rues et leurs ruelles. Ce projet est vraiment un projet « maison ». Il est supervisé par les résidents locaux, responsabilisés grâce à un modèle novateur de leadership réparti.

Chaque année, nous recrutons et formons une équipe d’une vingtaine de Homegrown Park Rangers (conservateurs de parc locaux) — bénévoles qui lancent de nouveaux projets/événements dans des espaces publics et privés, et encouragent les gens à planter des fleurs, des arbustes et des arbres indigènes dans les jardins et les ruelles, sur les balcons, et dans les écoles, les parcs et les institutions (Fondation David Suzuki, 2016b). La campagne #GotMilkweed de la Fondation David Suzuki a été lancée à Toronto en 2014 dans le cadre du Homegrown National Park Project, en réaction au rapide déclin des monarques migrateurs. Elle a permis de fournir des asclépiades aux résidents soucieux de faciliter le retour des monarques (Fondation David Suzuki, 2016a).

En seulement deux ans, plus de 2 000 ménages de la région du Homegrown National Park ont planté des asclépiades et, de concert avec le Homegrown National Park Project, plus de 15 000 fleurs mellifères ont été plantées. L’édition 2016 de ce projet prévoit la distribution d’ensembles de graines d’asclépiade et la vente d’asclépiades. La campagne Got Milkweed donne cinq conseils pour un jardin propice aux papillons et explique pourquoi l’asclépiade est essentielle à la population de monarques (Fondation David Suzuki, 2016a).

Mots-clés : , , , ,