Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Projets pilotes

Invasive Swallow-wort Assessment and Control at Peninsula Point

Aire de gestion coopérative des mauvaises herbes de la péninsule centre-nord du Michigan

Pays
États-Unis

Région
Midwest

Type d’organisme
Étatique, Fédéral

Espèces/habitats ciblés ou associés
Monarques

Langue originale
Anglais

Selon une étude de Casagrande et Dacey (2007) relative à l’oviposition des monarques sur les dompte-venin, les monarques femelles pondent leurs œufs sur le dompte-venin noir même quand il se trouve dans le même champ que l’asclépiade commune. Des essais en laboratoire ont montré que les chenilles du monarque ne peuvent pas se nourrir de dompte-venin noir; cela signifie que le dompte-venin noir est un hôte inapproprié et que ces œufs sont finalement gaspillés. Comme si ce n’était pas suffisant, le dompte-venin noir est également doté de tous les attributs et a tous les effets négatifs associés à la plupart des espèces envahissantes, comme la réduction de la biodiversité, l’éviction des asclépiades indigènes, l’invasion des prairies ouvertes et l’allélopathie.

Tous ces effets nuisent non seulement à la population de monarques, mais aussi aux oiseaux nichant dans l’herbe, à la diversité d’insectes et à l’intégrité écologique globale de tout environnement dans lequel le monarque est présent. Heureusement, ce problème est connu et l’on commence à prendre des mesures. La Central Upper Peninsula Cooperative Weed Management Area (région de gestion coopérative des mauvaises herbes de la Central Upper Peninsula), avec l’aide financière de la Monarch Joint Venture, étudie des méthodes de traitement du dompte-venin noir à Peninsula Point, dans la Hiawatha National Forest, située dans l’Ouest.

Les traitements qu’on est en train de mettre à l’essai sont l’extraction mécanique du dompte-venin noir et le recours au brûlage dirigé. L’US Forest Service (Service des forêts des États-Unis) prévoit créer des parcelles expérimentales où l’on pourra surveiller les méthodes de traitement et en analyser l’efficacité. Ce projet sera important pour la protection d’un site sensible de reproduction du monarque et de recherche à Peninsula Point, et servira de modèle pour le futur contrôle de ces espèces sur un parcours de la Corn Belt essentiel pour les monarques de l’est de l’Amérique du Nord (MJV, 2015).

Mots-clés : ,