Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Projets pilotes

Étude basée sur la science citoyenne

Milkweeds for Monarchs

Pays
États-Unis

Région
Sud-Ouest

Type d’organisme
ONG

Espèces/habitats ciblés ou associés
Monarques

Langue originale
Anglais

Milkweeds for Monarchs est un projet pilote autonome dont les promoteurs sont basés à Flagstaff (Arizona) et qui est mené à bien par des citoyens scientifiques bénévoles (Hofstetter, 2016). La Northern Arizona University coordonne leurs activités. Ce projet a pour mission de faire appel à des jardiniers bénévoles au sein de la population afin qu’ils évaluent l’adéquation de diverses espèces d’asclépiades en vue d’un ajout aux jardins domestiques, et déterminent comment les monarques utilisent ces plantes à trois altitudes différentes en Arizona (Hofstetter 2016).

Ce projet est né car, en Arizona, on ne savait pas vraiment quelles espèces d’asclépiades étaient les hôtes les plus appropriés pour les larves de monarque – il y a une grande diversité d’espèces d’asclépiades dans l’État. En outre, la saison de reproduction des monarques est compliquée en Arizona, en raison des diverses altitudes et des communautés végétales connexes, et des nombreux microclimats. Les monarques traversent l’Arizona durant leur migration de printemps et d’automne, vers le Mexique ou la Californie, et il y a de petits sites d’hivernage en Arizona (Hofstetter, 2016). L’étude évalue la croissance et l’utilisation des asclépiades à trois altitudes : 1 000, 4 000 et 7 000 pieds (~305, 1 219 et 2 133 mètres), qui représentent la fourchette d’altitudes propre au centre de l’Arizona.

Dix citoyens scientifiques possédant le titre de maître jardinier étudient les asclépiades à chaque altitude. Ils présentent chaque mois un rapport de leurs observations hebdomadaires des asclépiades et des insectes, et répondent aux questions relatives à l’état des asclépiades, à leur stade de croissance, à la présence de parasites, à la présence ou à l’absence de monarques et au moment où ils les ont observés, le cas échéant (Hofstetter, 2016).

Mots-clés : , ,