Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Projets pilotes

Surveillance des monarques, restauration et conservation de l’habitat, projets liés à l’eau, prévention des incendies

Institut de l’écologie de l’État de Guanajuato

Pays
Mexico

Type d’organisme
Étatique, Municipal

Espèces/habitats ciblés ou associés
Monarques

Langue originale
Espagnol

Le site Web sur la surveillance des monarques de l’Instituto de Ecología del Estado de Guanajuato (Institut écologique de l’État de Guanajuato) fournit de l’information à propos des bénévoles qui participent aux activités de surveillance dans l’État (Reporta Monarca, 2014). En 2015, 674 bénévoles, issus de 128 villages de l’État de Guanajuato, ont été formés à cette fin. La plupart étaient originaires des municipalités de Jarécuaro, Tarimoro et Apaseo El Grande.

L’institut a reçu 303 rapports faisant état d’observations de papillons à cet endroit cette année-là. La plupart des rapports provenaient des municipalités d’Acambaro, de Jerécuaro, d’Apaseo el Grande, de San José Iturbide et de Tarimoro. Sur les 303 rapports, 269 portaient sur des papillons en vol. On peut lire dans ces rapports que les monarques de l’État de Guanajuato butinent par exemple les fleurs des bougainvilliers, du camphre, des hémérocalles, des asclépiades, des œillets, des pêchers, des dahlias, des tournesols, des goyaviers, des acacias, des citronniers et des tilleuls, des roses, des poivriers, des sapotes, des tronadoras, des pâquerettes, des arbres à kakis, des noche buena, des eucalyptus et d’autres.

Les résultats des dénombrements de monarques effectués par les bénévoles pendant 10 minutes et par des techniciens pendant 20 minutes, indiquent que l’État de Guanajuato aurait été visité par 22 732 papillons. Les signalements de papillons au repos indiquent qu’ils se posent sur des arbres comme le poivrier, l’eucalyptus, le mesquite, l’acacia, le pin, le filao, le néflier, le bougainvillier, la réglisse et le chêne, entre autres. La plupart des papillons ont été observés entre le 3 et le 13 novembre 2015 (Guzmán, 2016; Reporta Monarca, 2014).

Mots-clés : , , , ,