Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Projets pilotes

Programme pour la conservation du monarque de l’État de Tamaulipas

Gouvernement de l’État de Tamaulipas, ministère du Développement urbain et de l’Environnement

Pays
Mexico

Région
Tamaulipas

Type d’organisme
Étatique

Espèces/habitats ciblés ou associés
Monarques

Langue originale
Espagnol

Depuis 2012, le gouvernement de l’État de Tamaulipas, de concert avec la Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas (Conanp, Commission nationale des aires naturelles protégées), supervise le réseau de surveillance de l’État.

En commençant dans le Tamaulipeco Altiplano et, plus précisément, dans la ville de Jaumave, où se trouvent les plus importantes aires migratoires des monarques, il a créé un programme de conservation comprenant cinq volets : 1) Identification de la surveillance des voies migratoires – Cette activité est menée de concert avec la Conanp, l’Université autonome de Tamaulipas, divers établissements d’enseignement et des membres de la société civile. Pour ce faire, on intègre des groupes de travail aux municipalités où se trouvent des monarques, on définit des stratégies de conservation et de restauration, et l’on forme des guides communautaires qui sensibilisent les touristes. On a élaboré une brochure-guide à l’intention des observateurs de papillons.

À l’automne 2015, 500 points d’observation ont été recensés dans le cadre de ce programme. 2) Protection des sites de repos et d’alimentation se trouvant sur le parcours dans la municipalité de Jaumave, grâce au versement de 500 MNX par hectare protégé : 28 hectares ont été protégés en 2014 et 20 en 2015. Il faut plus de fonds pour multiplier le nombre d’aires protégées. 3) Éducation environnementale : grâce à des documents d’information, d’éducation et de formation, les élèves des écoles élémentaires ont découvert l’importance du monarque.

De 2013 à 2015, 1 500 élèves en moyenne y ont participé chaque année. 4) Programme de sensibilisation : on fait de la sensibilisation grâce à différents médias afin d’informer la population à propos des activités de conservation durant la migration des monarques qui passent par l’État de Tamaulipas. On crée aussi des banderoles et des affiches. 5) Festival du monarque : pendant trois ans (2013, 2014 et 2015), on a organisé un festival du monarque dans la municipalité de Jaumave; il a attiré plus de 2 000 personnes par an en moyenne (Banda, 2016).

  • Alfonso Banda Valdez, ministère de l’Urbanisme et de l’Environnement de l’État de Tamaulipas. Communication personnelle, 2016.

Mots-clés : , , , ,