Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Programmes incitatifs

Partenaires pour les poissons et les espèces sauvages (PFW)

Service des pêches et de la faune

Pays
États-Unis

Région
Plusieurs

Catégorie d’utilisation des terres/de couverture terrestre
Catégories multiples

Type d’organisme
Fédéral

Espèces/habitats ciblés ou associés
Monarques

Type de publication
Site Web/portail Web

Langue originale
Anglais

Années de mise en œuvre
En cours

Le programme Partners for Fish and Wildlife (PFW, Partenaires pour les poissons et les espèces sauvages) de l’US Fish and Wildlife Service (USFWS, Service des pêches et de la faune), fruit d’une entente volontaire conclue avec les propriétaires fonciers privés, offre une assistance technique et une aide financière directe en vue de conserver et de remettre en état les terres où vivent des espèces sous responsabilité fédérale, y compris des espèces suscitant des préoccupations à l’échelle internationale.

Les ententes doivent porter sur une période d’au moins dix ans. Les projets peuvent être mis en œuvre sur des terres agricoles ou affectées à d’autres fins, éventuellement dans des régions géographiques jugées prioritaires par les États. Les projets prévoient habituellement un partage des coûts de mise en œuvre à hauteur de 50 % (aucun minimum), mais ce chiffre peut atteindre 100 %. Les contributions en nature des propriétaires fonciers (main-d’œuvre, matériaux ou utilisation d’équipement) peuvent faire partie de ce partage des coûts. Le financement vise divers projets PFW à l’échelle nationale, mais les régions prioritaires pour les projets liés au monarque sont la voie migratoire du centre du pays (Texas et Oklahoma), la Corn Belt (Ceinture de maïs) [partie Nord du Midwest, incluant les régions 3 (Midwest) et 6 (Rocheuses et prairies) délimitées par l’USFWS] et l’habitat utilisé par la population de l’Ouest (région 1 de l’USFWS : Pacifique). On finance les projets liés au monarque qui prévoient l’amélioration de l’habitat existant et la création de nouveaux habitats (restauration). Les projets visent à compléter les programmes incitatifs administrés par le Natural Resources Conservation Service (NRCS, Service national de conservation des ressources) et la FSA en vertu de l’Agricultural Act of 2014 (loi agricole américaine) (USFWS, 2015).

À titre d’exemple, dans la région du Midwest, chaque projet proposé par un propriétaire foncier qui est axé sur les pratiques de conservation peut obtenir un financement qui peut atteindre 25 000 $US. Les projets visant à améliorer l’habitat des pollinisateurs et, plus précisément, celui des monarques, prévoient des activités comme l’ensemencement d’herbes et de plantes herbacées non graminoïdes indigènes, l’amélioration de l’habitat existant par le brûlage ou un traitement mécanique, et l’élimination des espèces envahissantes. Les projets peuvent également obtenir une aide financière ou des ressources additionnelles de la part des ministères d’État ou d’autres partenaires.

Par exemple, le Prairie Partners Program, géré par le ministère des Ressources naturelles de l’Iowa, fournit des graines et des mottes avec un rabais de 50 % aux projets menés à bien sur des terres privées. L’assistance technique est offerte par les biologistes de l’USFWS, et l’on met en œuvre des pratiques comme celles qui satisfont aux National Conservation Practice Standards (normes nationales sur les pratiques de conservation) du NRCS (Helmers, 2016).

  • US Fish and Wildlife Service (USFWS). Monarch Projects, 2015. Consulté en ligne le 12 janvier 2016 : www.fws.gov/savethemonarch/projects.html
  • Doug Helmers, US Fish and Wildlife Service Partners for Fish and Wildlife Program, coordonnateur de l’État de l’Iowa pour la région de Great Lakes Big Rivers. Communication personnelle, 2016.

Montant de l’incitatif
Variable. Les projets menés à bien dans le Midwest bénéficient du partage des coûts de mise en œuvre pour 50 %, mais ce chiffre peut atteindre 100 %. Les ressources en nature peuvent être offertes comme contribution de contrepartie, et les projets peuvent être financés jusqu’à concurrence de 25 000 $US.

Objectifs institutionnels connexes
Loi agricole américaine

Mots-clés : , , , , ,