Boîte à outils pour la conservation du papillon monarque

Programmes incitatifs

Fonds d’intendance des espèces en péril

Ministère des Richesses naturelles et des Forêts du gouvernement de l'Ontario

Pays
Canada

Région
Ontario

Catégorie d’utilisation des terres/de couverture terrestre
Catégories multiples

Type d’organisme
Provincial

Espèces/habitats ciblés ou associés
Espèces en péril

Type de publication
Site Web/portail Web

Langue originale
Anglais

Années de mise en œuvre
En cours

Le Fonds d’intendance des espèces en péril, créé en 2007, apporte une aide financière directe aux propriétaires fonciers et aux agriculteurs, ainsi qu’aux groupes autochtones et à d’autres organisations, pour les projets bénéficiant aux espèces en péril (EEP). Un des objectifs clés du fonds consiste à « améliorer la situation des espèces en péril et leurs habitats en appuyant les démarches d’intendance et de rétablissement » (MRNFO, 2015). Le monarque est désigné comme une espèce préoccupante sur la liste des espèces en péril de l’Ontario. Il est également qualifié d’espèce préoccupante à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP).

Pour la période de financement 2016-2017, les prairies sont considérées comme un écosystème prioritaire, même si les priorités de financement sont appelées à changer chaque année. Activités admissibles : celles qui ciblent la planification, la création, la restauration, l’amélioration ou la gestion de l’habitat, ou l’élaboration de PEG visant les EEP. Les projets doivent répondre à un besoin existant ou à une menace imminente, et être liés aux recommandations du plan de gestion. Les projets pluriannuels peuvent recevoir un financement sur une période allant jusqu’à trois ans (MRNFO, 2015). Le montant moyen alloué à un projet est de 35 000 $CAN, même si le financement peut être compris entre 10 000 et 100 000 $CAN. On privilégie les projets incluant un financement de contrepartie (en nature ou en argent), et ceux dont le ratio est de 1:1 obtiendront une note plus élevée lors de l’évaluation des propositions.

Même si les projets ciblant les espèces préoccupantes sont admissibles au financement, ils peuvent être plus difficiles à faire approuver que ceux qui portent sur les espèces en voie de disparition ou menacées. Il demeure que les projets finançant les activités liées à l’habitat d’espèces en voie de disparition ou menacées en Ontario offrent également la possibilité de restaurer ou de mettre en valeur l’habitat des monarques, en particulier de ceux qui utilisent les herbages, les prairies ou les savanes (Jaxa-Debicki, 2016).

  • Ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario (MRNFO). Subventions en vue de protéger les espèces en péril : Fonds d’intendance des espèces en péril, 2015. www.ontario.ca/fr/page/subventions-en-vue-de-proteger-les-especes-en-peril
  • Kim Jaxa-Debicki, ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, conseillère en intendance des espèces en péril. Communication personnelle, 2016.

Montant de l’incitatif
Le montant moyen alloué à un projet est de 35 000 $CAN, même si le financement peut être compris entre 10 000 et 100 000 $CAN. On privilégie les projets incluant un financement de contrepartie (en nature ou en argent), et ceux dont le ratio est de 1:1 obtiendront une note plus élevée lors de l’évaluation des propositions.

Objectifs institutionnels connexes
Loi sur les espèces en péril

Mots-clés : , , , , ,